mercredi 1 juillet 2009



Pina Bausch (1940-2009)

5 commentaires:

Laure K. ( del sol ) a dit…

Quelle peine et quelle belle traversée ...

Qui posera les questions maintenant ?

kreul a dit…

Un terrible cri, que je n'ai pas pu retenir.

Laure K. ( del sol ) a dit…

Effondrée, à terre, à ce point là. Aussi.

laurence a dit…

En l'apprenant j'ai imaginé votre peine une sorte de rempart contre la mienne...

Anonyme a dit…

Sans mon appareil photo je suis perdue c'est comme si le monde devenait subitement trouble je passe mes journées à Beauboug ou je me sens un peu à l'abri difficile de n'avoir plus de chambre à soi
tu es revenu dans ta maison? tu as mis le chauffage
je crois que je me suis endormie un jour enroulée chaudement dans l'amitié
Ces moments là je les garde comme une couverture de survie
Video danse Cafe Muller je suis dans ces bras de douleur