samedi 29 mars 2008

Miss Landmine Survivor

Maria, Generosa, Anita et les autres.
Dix huit jeunes femmes (de 19 ans à 33 ans) concourent pour le titre de "Miss Angola rescapée des mines". Dix huit jeunes femmes qui ont en commun d'avoir, fillettes, été grièvement blessées en sautant sur des mines anti-personnel. Toutes ces histoires renvoient à une tragédie personnelle dont on peut se faire une idée en lisant les courtes biographies déposées sur le site dédié (cliquer sur le titre du post). Aujourd'hui, à une exception près, ce sont des mères célibataires au chômage ou vivant de petits métiers. Le but du concours est de permettre aux candidates de retrouver la confiance en elles.

2 commentaires:

Tom a dit…

C’est une bonne initiative qui aide à rappeler que 90 % des victimes sont des innocents, comme ces femmes j’imagine.

kreul a dit…

Bienvenue Tom !
Comme vous pouvez le lire sur le site (cliquer sur le titre du post pour y accéder), des drames personnelles.... qui amputent toute une vie...